Les chiffres de l'économie britannique meilleurs que prévus, notamment la balance commerciale et la production industrielle publiés hier matin ont permis à la livre de se reprendre face aux autre devises.

On gardera en mémoire le plus bas de la Livre Sterling à 0.9785 au mois de janvier dernier (11% de moins par rapport au taux du jour)

De notre coté de la Manche, les chiffres de la croissance en zone euro pèsent sur la monnaie unique. Le PIB de la zone euro a encore reculé de 2,5%, un record, au premier trimestre de l'année, avec même un -3,8% pour l'Allemagne.

Lire l'article du journal "La Tribune.fr"