Vous avez prévu de voyager en Afrique du Sud ? Bien connaître la monnaie locale vous sera utile, et si vous êtes prévoyants, vous veillerez à acheter des rands avant votre départ. Voici donc tout ce que vous devez savoir.

Origine et histoire du rand

Avant le rand, la livre était la monnaie de l’Union d’Afrique du Sud depuis la création en 1910 du pays en tant que dominion britannique, c’est-à-dire un État indépendant membre de l’Empire britannique, puis du Commonwealth. Elle a été remplacée par le rand le 14 février 1961, trois mois avant que l’Afrique du Sud devienne une république après un référendum réservé aux Blancs.

Le rand tire son nom du Witwatersrand, la crête sur laquelle Johannesburg est construite et où ont été trouvés la plupart des gisements d’or du pays. Witwatersrand signifie « crête des eaux blanches », rand étant le mot néerlandais et afrikaans pour « crête ». 

Au lancement de la monnaie, 2 rands équivalaient à 1 livre et 10 shillings.

En plus de l’Afrique du Sud, le rand est également utilisé au Lesotho et en Eswatini, en plus du loti et du lilangeni officiels.

Quelles sont les dénominations du rand sud-africain ? 

Le rand existe dans les dénominations suivantes :

•Billets : 10, 20, 50, 100 et 200 rands.


•Pièces de monnaie : 1, 2, 5, 10, 20, 50 centimes et 1, 2 et 5 rands.


Les sud-africains ont choisi de mettre en avant le monde animal sur leur monnaie locale. Les billets récents, vraiment beaux à regarder, arborent donc les têtes d’animaux du “big five” : le rhinocéros (10 rands), l’éléphant (20 rands), le lion (50 rands), le buffle (100 rands) et le léopard (200 rands).

Quelle est la valeur du rand  ? 

Un euro vaut aujourd’hui autour de 16,5 rands. Inversement, un rand équivaut à 0,061 euro.

Au début 2021, l’indice Big Mac révèle que le rand est toujours l’une des devises les plus sous-évaluées au monde. L’économie sud-africaine repose en effet essentiellement sur les exportations de matières premières comme les minéraux et la crise de 2020 a entraîné une baisse de la demande.

Cependant, le rand est aujourd’hui la seule grande devise d’un pays émergent à s’être renforcée face au dollar. La hausse des taux réels et la hausse des prix des produits de base en Afrique du Sud contribuent à l’appréciation du rand.

Prévoir son budget pour un séjour en Afrique du Sud

Le coût de la vie en Afrique du Sud est environ 50 % moins cher qu’en France.

Combien d’argent liquide dois-je apporter en Afrique du Sud  ? 

Tout d’abord, la somme d’argent en liquide que vous pouvez apporter en Afrique du Sud est limitée. Pour les espèces en rands sud-africains, elle est fixée à 25 000 rands, soit un peu plus de 1500 euros. Pour les combinaisons d’espèces dans d’autres devises, le plafond est de 10 000 dollars (ou l’équivalent). Tout montant supérieur devra être déclaré à votre entrée sur le territoire.

Voici une estimation du budget moyen par personne pour un voyage de deux semaines en Afrique du Sud :

•Billets d’avion A/R : 600 euros


•Nourriture : 255 euros


•Hébergement : 625 euros


•Transport en commun + taxi : 250 euros


•Activités : 210 euros


TOTAL : 1940 euros

Dois-je laisser un pourboire en Afrique du Sud  ? 

Plus qu’une tradition, le pourboire est une nécessité en Afrique du Sud, car il représente une grande partie des revenus des employés. N’oubliez donc pas de lasser entre 10 et 15 % du montant total de la note. Le liquide est donc indispensable.

Comment acheter des rands ?

Le meilleur moyen pour éviter les frais supplémentaires sera d’acheter vos rands avant votre voyage. En effet, les distributeurs vous factureront à chaque retrait. 

Il vous suffit donc d’acheter vos rands en ligne : choisissez votre montant, sélectionnez vos coupures et validez votre commande. 

Le cours EUR/ZAR est actualisé régulièrement, n’hésitez pas à le consulter pour bénéficier du meilleur prix.

LA NAMIBIE

Saviez-vous également que le rand était accepté en Namibie ? En effet, la monnaie sud-africaine y est acceptée, ainsi que le dollar.