Le blog métaux

Blog métaux accueil > Les infos de Ccopera.com

mardi, avril 19 2022

L'or en progression sur le premier trimestre

NL 19_04.png

  • une difficile hausse des taux des Banques Centrales...
  • 
l'évolution des cours du platine et du palladium depuis 2020...

  • performance et trajectoire du métal jaune...

COURS ET COTATIONS  

Cette semaine encore, l'instabilité s'est faite sentir sur les marchés. Si l'indice parisien se maintient, les bourses américaines ont chuté sur fond de tensions sur les taux. L'agenda économique était bien rempli avec l'indice des prix à la consommation et à la production aux Etats-Unis, la déclaration de politique monétaire de la BCE et une journée des "3 sorcières". En effet, jeudi, de nombreux contrats sur les produits dérivés arrivaient à leur terme provoquant des mouvements boursiers plus prononcés que d'ordinaire.

En Grande Bretagne, l'indice des prix à la consommation atteint 7%
sur 1 an. Il faut retourner en 1992 pour retrouver un niveau similaire.


Aux Etats-Unis, l'inflation s'établit à 8,5%, du jamais vu depuis 1981. Mais, selon certains analystes, l'indice d'inflation "core", hors alimentation et produits énergétiques, pourrait avoir atteint un pic.


En Europe, Christine Lagarde reste dans une posture attentiste. Elle a indiqué que la BCE ferait preuve d'une grande flexibilité et de gradation dans les réponses à apporter. Elle se laisse ainsi toute la latitude pour intervenir si nécessaire.

Sur le premier trimestre, l'once d'or de 31 grammes libellée en dollars progresse de plus de 10%. Malgré la hausse du dollar, le lingot d'or d'un kilo est passé de 51 660€ à 56 550€ en 3 mois.


Évolution des cours de l'or et de l'argent du 11 au 17 avril 2022

● Cours international de l'once d'or : de 1947$ à 1974$ (+1,38%)

● Cotation de Londres LBMA  : de 1956$ à 1963$ (+0,35%) 

● Pièce de 20F Nap (CPOR by Loomis FXGS) : de 351€ à 359,9€ (+2,53%)

● Le cours de l'once d'argent est passé de 24,76$ à 25,66$ (+3,6%)

ACTUALITÉ DES MARCHÉS ET MÉTAUX PRÉCIEUX

✔︎ Le dollar s'est nettement renforcé face à l'euro. La paire qui s'échangeait à 1,093 en début de semaine a touché les 1,076 au moment du discours de Mme Lagarde. On l'a dit plus haut, la BCE a été moins agressive qu'attendu et ne prévoit pas de durcissement de sa politique monétaire. La FED, beaucoup plus ferme, balise le terrain pour une augmentation de taux de 50 points de base dès le mois de mai. Comme on l'indiquait la semaine passée, il est étonnant de voir l'or autant progresser alors que le dollar américain se renforce et que les hausses des taux sont devant nous.

 ✔︎ Le graphique ci-dessous nous permet de comparer l'évolution des cours de l'or, du platine et du palladium depuis 2020.
On constate que le platine et le palladium, les courbes bleues et grises, sont plus volatiles que l'or. Ces matières très utilisées dans l'industrie sont fortement corrélées à l'activité économique. Elles ont souffert des tensions répétées sur les chaines d'approvisionnement. Le cours de l'or progresse d'environ 27% alors que la performance du platine n'est que de 2,4%.

 graphique NL 19:04.png

Les ratios du vendredi 15 avril 2022 :

1.RATIO LINGOT D'OR / BITCOIN = 63466$ / 40368$ = 1,57 (1,46 en S-1)

2.RATIO OR / ARGENT = 63466$ / 824$ = 77 (78,65 en S-1)

ÉCONOMIE 

● La semaine passée, la dette chinoise à 10 ans a vu son rendement descendre en dessous de la dette américaine. C'est du jamais vu depuis 12 ans. On a d'un côté les Etats-Unis, en pleine normalisation monétaire, qui cherchent à calmer l'inflation et appuyer sur le frein afin d'éviter la surchauffe de leur économie. De l'autre, la Chine a de plus en plus de mal à juguler un ralentissement vraiment très sensible accentué par la résurgence du Covid.

 ● En Europe, avant la guerre, si l'inflation semblait de moins en moins transitoire, la croissance demeurait forte. En quelques mois, le scénario d'une stagflation a commencé à s'imposer. La BCE va sans doute tâter le terrain car la situation est très différente de celle dans laquelle se trouve la Réserve Fédérale américaine. Les perspectives de croissance sont en train de se détériorer à cause de la tragédie en Ukraine. L'Europe est une composition de pays dans des situations très différentes et les écarts de taux sont susceptibles d'entrainer une fragmentation de la zone euro. La hausse des coûts d'emprunt liée à cette hausse ne pourrait ainsi pas être supportée par certains Etats. Toutes les consoeurs de la BCE sont sur une trajectoire très nette de hausse de taux, à l'exception de la banque du Japon. On peut regretter que Christine Lagarde ait donné une feuille de route trop précise car désormais, elle va avoir du mal à faire marche arrière. Et ne pas attaquer le sujet de l'inflation assez vite, c'est perdre quelques mois stratégiques et se positionner en retard par rapport au cycle économique.

● Sur le sujet inflationniste, beaucoup d'entreprises vont devoir répercuter dans leurs prix de vente des augmentations de coûts qu'ils supportent depuis plusieurs mois. Cela signifie que les effets de second tour vont se faire sentir très prochainement. Il faudra rester attentif aux hausses de salaires qui pourraient alors auto entretenir l'inflation.

L'INFO DE LA SEMAINE 

Fin mars 2022, la quantité d'or détenue dans les coffres de Londres a atteint un niveau record de 9669 tonnes évaluée à 603,8 milliards de dollars. L'or n'est pas acheté en raison de son utilisation industrielle ou parce qu'il génère des revenus. Il constitue une couverture stratégique en dernier ressort dont la valeur augmente dans des circonstances de risque accru.
L'or physique peut sembler désuet si on le compare aux monnaies numériques ou à la blockchain. Mais il faut rappeler qu'une once d'or sera toujours une once d'or même si toutes les lumières s'éteignent. L'or a été un symbole de confiance à travers les époques et les cultures et le restera.

Ces dernières années, le cours de l'or a fortement progressé. On ne peut évidemment pas se réjouir des raisons et des catalyseurs à l'origine de cette hausse. Récemment, l'augmentation des prix de l'énergie et les perturbations des chaines d'approvisionnement ont provoqué une poussée de l'inflation et par conséquence, une baisse des rendements réels. Cette situation a profité aux investisseurs en or. Cependant, le métal jaune ne génère ni dividendes, ni rendement à proprement parler. Les hausses de taux qui s'annoncent, si l'inflation se résorbe, semblent donc problématiques pour le cours de l'or. En d'autres termes, si les rendements des autres classes actifs augmentent, l'or va présenter moins d'avantages. Il sera intéressant de voir la réaction des investisseurs ces prochains mois car la hausse des taux réels constitue un véritable obstacle pour le cours de l'or. Verra t-on une fois encore l'or évoluer dans une direction qui n'était pas prévue ?

 Les données fournies par l'US Mint montrent que les ventes de pièces d'or American Eagle et Buffalo ont totalisé 427 millions de dollars américains, soit 220 000 onces, en mars. Les ventes totales de pièces d'or américaines au premier trimestre se situent à plus d'1 milliard de dollars américains avec 518 000 onces. Cette performance montre que l'intérêt des particuliers pour les produits d'investissement en or physique se poursuit en 2022.

VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER TOUS LES LUNDIS MATINS DANS VOTRE BOITE MAIL .png

lundi, avril 11 2022

Une hausse des taux souverains à risque

NL cco 1.png

Le cours de l'or se maintient dans un contexte inflationniste

NL cco 1.png

Lire la suite

mardi, avril 5 2022

De l'importance des cours de l'énergie

VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER TOUS LES LUNDIS MATINS DANS VOTRE BOITE MAIL .png

une inflation importée qui s'installe...

Lire la suite

lundi, mars 21 2022

Un conflit qui s'étend aux réserves de valeurs et aux devises

VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR NOTRE NEWSLETTER TOUS LES LUNDIS MATINS DANS VOTRE BOITE MAIL .png

   Le cours de l'or est en léger repli cette semaine et repasse sous la barre des 2000$ l'once après le rallye haussier de début mars. L'appétit pour le risque semble de retour et plusieurs facteurs ont permis de restaurer la confiance des investisseurs :  Recul du baril de pétrole vers les 110$,  […]

Lire la suite

lundi, mars 14 2022

Comment le conflit ukrainien modifie les allocations d'actifs?

Illustration semaine 10.png

Depuis plusieurs décennies, l'Europe se pensait préservée des désastres que sont les pandémies et les conflits armés. Les événements récents nous rappellent que la guerre et les crises sanitaires peuvent ressurgir avec violence, sans crier gare. Quels que soient les scénarios envisagés, aucun n'est satisfaisant pour les individus affectés directement par ces catastrophes. Conscients du drame humain qui se joue, il faut admettre que cette crise va sans doute bouleverser nos modes de vie et modifier l'échiquier géopolitique.

La crise ukrainienne a agi comme un catalyseur sur les places financières. Les principaux indices boursiers affichent des replis de l'ordre de 10% à 20% depuis le début de l'année. La hausse des prix se prolonge, soutenue par une augmentation sans précédent des cours des matières premières. Le risque d'un embargo global sur le pétrole russe a fait exploser les cours du baril en début de semaine. La situation s'est améliorée une fois que les Etats-Unis ont repris les discussions avec d'anciens pays prétendus "infréquentables" comme l'Iran ou le Venezuela.

L'incertitude générale est alimentée par les nombreuses questions qui restent en suspens. Pourra t-on échapper à une récession compte tenu de l'explosion des prix de l'énergie? Malgré les sanctions prises, la Russie n'est-elle pas
"too big to fail" ? 

Comme bien souvent, l'or a joué sa partition et rempli son rôle de valeur refuge. La performance de l'once d'or sur la semaine est d'autant plus remarquable qu'elle est réalisée dans un contexte de forte remontée des taux américains à 10 ans et de renforcement du dollar.

Lire la suite

lundi, mars 7 2022

Le scénario du pire : incertitude, stagflation et explosion du cours des matières premières.

Newsletter illustration 28 février au 6 mars.png

Après plus d'une semaine de conflit, c'est l'incertitude qui l'emporte. Les armes continuent de parler en Ukraine et il est plus que jamais difficile de prévoir le scénario qui va s'imposer.

Les européens semblent persuadés que des sanctions pourront faire plier la Russie. Pourtant, Cuba, l'Iran et la Birmanie, malgré des embargos de plusieurs décennies, n'ont jamais capitulé. La Russie se prépare d'ailleurs depuis 2014 avec d'importantes réserves financières. C'est aussi une économie très influente dans le paysage planétaire du fait des ressources dont elle dispose. Et on peut raisonnablement penser que les sanctions prises à son encontre constituent en réalité des sanctions contre ceux qui les prennent.

L'Europe redécouvre la géopolitique liée aux matières premières et semble réaliser combien sa dépendance énergétique constitue une faiblesse. Les stratégies énergétiques sont des stratégies de long terme et peut être la situation actuelle va t-elle pousser le Vieux Continent à réfléchir à une autre forme de souveraineté visant à mieux sécuriser ses approvisionnements.

Cette semaine, le prix du baril de pétrole est monté en flèche. Si cette hausse se poursuit, l'effet sur la croissance européenne pourrait être non négligeable. Couplée à une hausse de l’inflation et à des effets de second tour liés à l’ajustement des salaires, la situation économique pourrait vite se détériorer. On se rapproche dangereusement d'un point de rupture.

Une accélération de l'inflation semble inévitable pour les prochains mois. Depuis le début du conflit, le gaz naturel a progressé de 150%, le blé de 34%, le maïs de 19%.


Newsletter illustration 28 février au 6 mars.png

Lire la suite

jeudi, mars 3 2022

Ukraine : l’or renoue avec ses plus hauts historiques

Newsletter du 21 au 27 février 2022.png

La tempête est passée sur toutes les places boursières et les marchés ont du faire face à la guerre en Ukraine.
Après l'attaque surprise du jeudi 24 février, la baisse des valeurs boursières était généralisée avec parfois des corrections à 2 chiffres. Certains secteurs particulièrement exposés comme les banques, l'aéronautique et l'automobile ont été fortement sanctionnés.
Les investisseurs se sont détournés des actifs risqués et sont allés vers les valeurs refuges traditionnelles : 
obligations souveraines, dollar et or.
Dans ce contexte, le risque de cyberattaque visant a paralyser certaines institutions ou ralentir les réseaux s'est sensiblement accrû. L'Occident ayant appliqué des sanctions contre la Russie doit-il craindre d'être pris pour cible ?

Lire la suite

mercredi, février 23 2022

L'or dépasse les 1900$ l'once, son plus haut niveau depuis 8 mois

Newsletter illustration 14 au 20 février.png Encore une semaine marquée par une correction d'ampleur sur les marchés et des indicateurs qui s'affolent. 
Contrairement aux indices américains, le CAC40 résiste mieux mais signe néanmoins une cinquième semaine de baisse depuis le 1er janvier. 
Le repli des investisseurs sur les obligations a provoqué une chute des rendements qui a profité aux métaux précieux. 
L'or a beaucoup progressé cette semaine et a bénéficié du repli des taux US à 10 ans et des tensions géopolitiques pour franchir le cap des 1900$ l'once.

Newsletter illustration 14 au 20 février.png

Lire la suite

lundi, février 14 2022

Quand les banques centrales flanchent, les métaux flambent

Newsletter-illustration-7-au-13-fevrier-1024x341.png

La volte-face de Christine Lagarde avait provoqué beaucoup de fébrilité sur les marchés la semaine dernière, un resserrement de la politique monétaire étant de plus en plus probable. Il faudra attendre les chiffres de l’inflation du mois de mars pour être fixé.
Aux Etats-Unis, la Réserve Fédérale parait dépassée par la situation. La publication de l'indice des prix à la consommation du mois de janvier a eu l'effet d'un coup de tonnerre. Une réunion exceptionnelle des membres de la FED se tiendra en urgence lundi 14 février. Le dérapage de l'inflation a déclenché une forte volatilité sur les taux d'intérêt et propulsé le taux à 10 ans US au delà des 2%.
En fin de semaine, le regain de tensions entre Etats-Unis et Russie a poussé l'or au dessus des 1850$ l'once.
Avec la fin de l'argent magique et un contexte économique marqué par un risque et une volatilité accrus, les investisseurs vont-ils se tourner vers des actifs tangibles ?

Lire la suite

lundi, février 7 2022

Actualité des marchés et pièce de 20 francs Union Latine

Newsletter semaine 5.png Principal sujet de crispation cette semaine, l'inflation établit un nouveau record à 5,1% sur un an en zone euro. S'il est admis que cette hausse est essentiellement due à la flambée des prix de l'énergie, elle est problématique car bien supérieure à l'objectif de 2% fixé par la BCE.
Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale Européenne, a clairement changé de ton en conférence de presse. Elle a indiqué que l'institution pourrait agir avant la fin de l'année et qu'une hausse des taux n'est pas exclue.



Lire la suite

mardi, février 1 2022

Marchés et Métaux Précieux : Entre Risque et Incertitude

Newsletter semaine 5.png


Tout le monde s'attendait à une année 2022 mouvementée. Les hostilités ont commencé début janvier et depuis, les gérants tentent de construire sur des sables mouvants. Marchés et métaux précieux slaloment avec difficulté entre risque et incertitude.
Cette semaine, l'intervention de la Fed visait donc à baliser le terrain pour que les acteurs regagnent en visibilité sur le cycle monétaire. Ayant déjà utilisé un joker l'année dernière concernant le caractère soi disant "transitoire" de l'inflation, la Fed n'avait pas droit à l'erreur. Si le discours de Jérome Powell, son Président, a rassuré les marchés, des interrogations demeurent à propos du calendrier et des conséquences de la réduction de son bilan.

Lire la suite

vendredi, janvier 21 2022

Rallye sur les métaux précieux

ccopera or.png

Cours de l'or & rallye sur les métaux précieux Les craintes relatives à l'inflation et à un ralentissement économique ont alimenté un rallye sur les métaux précieux cette semaine. Si on ajoute à cela des tensions sur le plan géopolitique et des pressions sur le marché du pétrole, le contexte  […]

Lire la suite

vendredi, janvier 14 2022

Actualités et stratégie d'investissement sur les métaux en 2022

Données macros semaine 3 2022.png

L'inflation était le thème dominant l'année dernière et restera un sujet majeur en 2022.
Désormais bien visible, elle affecte le moral des ménages, s'attaque au pouvoir d'achat et ne semble plus être aussi transitoire
qu'on le pensait. Cette situation va nécessairement conduire les banques centrales à ajuster leurs politiques monétaires. Les hausses de taux d'intérêt, la fluctuation du cours du dollar et une bonne dose d'incertitude affecteront les cours des métaux précieux.

Dans ces conditions, quelle stratégie d'investissement adopter sur les métaux or et argent en 2022 ?

Lire la suite

mardi, janvier 11 2022

Investir dans la pièce d'or de 20 Francs Suisse

Bannière 20 Francs Suisse Or.png

Pour mieux investir dans l'or physique, découvrez l'histoire et les caractéristiques des pièces de 20 Francs Suisse dites Croix Suisse ou "Vreneli".

Bannière 20 Francs Suisse Or.png

Lire la suite

dimanche, janvier 9 2022

Quelle tendance sur le cours des métaux et du bitcoin ?

Goldman Sachs affirme que le bitcoin concurrencera l'or en tant que "réserve de valeur". La crypto-monnaie rentrera t-elle dans le club fermé des actifs capables de conserver leur valeur dans le temps sans se déprécier ?
La capitalisation boursière du bitcoin s'élève à 700 milliards de dollars contre environ 2600 milliards de dollars pour l'or détenu en tant qu'investissement. Dans le scénario envisagé par la banque d'investissement, une partie des avoirs détenus en or pourrait basculer vers le bitcoin. 

Cette semaine, de nombreuses publications macroéconomiques sont à suivre et pourraient orienter l'or :
Taux de chômage du mois de novembre en Europe le lundi, l'indice des prix à la consommation américain de décembre le mercredi, des prix à la production le jeudi, ainsi que la balance commerciale européenne du mois de novembre le vendredi avec les chiffres du retail aux US.

Lire la suite

samedi, janvier 8 2022

Le Bitcoin, nouvel or digital ?

Or Vs Bitcoin (1080 x 1920 px).png

Au Comptoir Change Opéra, les deux mondes se rejoignent. 

  1. Achetez de l’or via vos Bitcoins lorsque la volatilité fait une pause.
  2. Sécurisez vos plus values et transformez vos gains en actif tangible. 

- Le Bitcoin en 3 chiffres
- Le Bitcoin, une valeur refuge comme les pièces et les lingots d’or ?
- Qu’est-ce qu'une monnaie ?
- Risques liés au Bitcoin
- Quelques rappels nécessaires sur l’or
- Pour finir...

Lire la suite

mardi, janvier 4 2022

Après le bilan 2021, comment investir dans les métaux en 2022 ?

Blue Gradient Weather Forecast Your Story (2).png

L’année 2021 a été globalement décevante pour les métaux précieux, or et argent, mais également pour le platine et le palladium. Les pertes contrastent avec les performances des marchés actions et en 2021, les Banques Centrales sont restées les gardiennes du temple. Elles ont soutenu l’économie et les marchés boursiers en déversant d’importantes liquidités via leurs programmes de rachats d’actifs. 2021 restera donc comme l’année de l’exubérance mais également comme celle du retour de l’inflation. 

Quel est le scénario économique le plus probable pour 2022 ?

Lire la suite

dimanche, décembre 12 2021

Calme avant la tempête, rallye du père Noël ou trêve des confiseurs sur les marchés?

1639340161024.png

Les marchés haussiers naissent dans le pessimisme, grandissent dans le scepticisme,
s’épanouissent dans l’optimisme et meurent dans l’euphorie.

John Templeton

La semaine passée s'est déroulée dans le calme après deux semaines de forte volatilité. Les places boursières étaient orientées à la hausse, en particulier grâce aux déclarations venant relativiser la dangerosité du variant Omicron. Cette semaine, les marchés vont-ils entamer un dernier rallye et tutoyer leurs plus hauts historiques ou bien reprendre leur souffle avant 2022?

Tout le monde attendait les chiffres de l'inflation aux Etats unis vendredi dernier. Ils n'ont effectivement pas déçu. Les prix à la consommation augmentent de 6,8% en rythme annuel. C'est tout simplement du jamais vu depuis 1982!
L'or et l'argent sont en difficulté depuis quelques temps. Le climat inflationniste va nécessairement impacter le cours des métaux précieux. Rappelons que la Réserve Fédérale américaine tient sa dernière réunion annuelle "FOMC" ce mercredi. Des annonces sont attendues pour lutter contre l'inflation. Il est plus que probable que la FED fasse un pas de plus vers la normalisation monétaire en réduisant son programme de rachat d'actifs.

➔ Une forte probabilité de hausse de taux serait un facteur négatif pour l'or. Rappelons que la réduction des mesures de relance et les hausses de taux d'intérêt ont tendance à faire grimper les rendements des obligations d'État, augmentant le coût d'opportunité des lingots.

➔ Depuis 3 mois, le dollar ne cesse de progresser ce qui atténue l'attrait de l'or pour les acheteurs étrangers.

Lire la suite

mardi, novembre 30 2021

OR et ARGENT : la semaine du 29 novembre au 5 décembre

Sans titre (5).png

Variant Omicron, inflation et marchés sous tension, quelles perspectives et quelles orientations pour la fin de l'année? 

Lire la suite

samedi, novembre 27 2021

OR et ARGENT : la semaine du 22 au 28 novembre

or_buffalo_2.jpg

Retrouvez l'évolution des cours des métaux précieux or et argent ainsi que les faits marquants de l'actualité économique. 
Chaque semaine, découvrez notre coup de coeur produit et notre coup d'oeil sur les métaux.

Lire la suite

- page 1 de 29

Garanties & Avis clients

bitcoin
visa
2 agences
paybox
mastercard
iso
banque de france

Service client

Une question concernant votre commande ?

Devises 01 43 12 87 35

Or/argent 01 47 42 20 96