• COTATIONS
    Le LBMA a côté l'or en début de semaine 1524€ l’once. Après un plus haut sur la clôture de Mardi à 1538€, le cours est redescendu à 1525€ Vendredi. Le canal reste relativement baissier sur un trimestre. Malgré les chutes du 29 Juin et du 8 août la baisse du cours n’est que de 1,1% sur cette période. Dans le contexte d’inflation actuel, la performance du métal jaune reste donc très correcte. Le cours de l’argent coté au LBMA est passé de 19,98€ à 20,08€. Sur un trimestre, l’argent a perdu 12% mais reste bien plus haut que sa moyenne historique.
  • LES MARCHÉS
    L’agenda des marchés a été guidé par le symposium de Jackson Hole, réunion des Banquiers centraux, qui s’est tenue vendredi 27 Août. Le CAC 40 est resté sous les 6700 points et finit la semaine à 6681 points. Le NASDAQ et le S&P500 ont atteint de nouveaux records. Les annonces du gouverneur de la Réserve Fédérale Américaine, Jérome Powell, ont rassuré les marchés. Ces derniers sont désormais mieux préparés à l’arrivée prochaine d’un calendrier plus détaillé du “tapering” autrement dit de réduction des achats d’actifs. L’optimisme reste de mise mais le resserrement monétaire et la hausse des taux ne se fera sans doute pas avant 2022. 
  • ÉCONOMIE
    95% des installations pétrolières et gazières américaines situées dans le Golfe du Mexique sont à l’arrêt du fait du passage de l’ouragan IDA et de nombreuses plateformes ont été totalement évacuées. Cette semaine, il faudra suivre la fin des évacuations à Kaboul. En termes d’indicateurs, on regardera les chiffres de l’inflation en Allemagne et en France ainsi que l’analyse du marché de l'emploi et du chômage aux Etats Unis. Très prochainement, la Chambre des représentants américaine devrait voter le plan Biden d’investissement dans les infrastructures d’un montant de 1200 Milliards de $.
  • NOTRE COUP DE COEUR DE LA SEMAINE 
    L’once d’or de type “American Eagle” est une pièce frappée par la United States Mint depuis 1986. Elle contient 31,103 grammes d’or fin mais possède un poids brut de 33,93 grammes (comme le Krügerrand Sud Africain). C’est une pièce moderne dont la valeur faciale est de 50 dollars qu’on confond parfois avec la pièce de 20 dollars car l’avers, d'après un dessin d’Augustus Saint Gaudens, est le même. Ces pièces sont uniquement produites avec de l’or extrait aux Etats Unis. N’étant pas une once fine comme la Maple Leaf ou la Philharmonique, son titre à 916 millièmes la rend plus résistante et moins sensible aux chocs. Ces pièces sont reconnues par le gouvernement américain depuis le vote par le Congrès du Gold Bullion Act de 1985. Investir dans des onces American Eagle semble plus que jamais pertinent en période de forte incertitude. Posséder de l’or physique, la soi-disant “relique barbare” ainsi désignée par John Maynard Keynes, c’est se protéger contre l’inflation et l’abus de création monétaire. Depuis plus de 6000 ans, les civilisations ont misé sur l’or et personne n’ayant totalement investi sur ce support n’a jamais fait défaut.