...De l'effigie "Libertas"

La première pièce d'or de 20 Francs Suisse apparaît en 1883. Cette « Libertas » plus communément appelée « Helvetia »,
est la conséquence de pressions du gouvernement français sur la Confédération. A cette époque, La France accusait la Suisse de profiter,
par soucis d’économies, des pièces étrangères en or en circulation sur son territoire.

  • Frappée jusqu’en 1896, cette première effigie présente sur l’avers le profil de la divinité Libertas, fille de Jupiter et de Junon. Coiffée de roses alpines, elle porte un diadème avec l’inscription « Libertas ». De part et d’autre figurent les mots latins « Confoederatio » et « Helvetica ».
  • Au revers, la Croix Suisse sur un écu est au centre des inscriptions « 20 » et « Fr ». On retrouve une étoile à cinq branches au dessus de l'écu et l’année de frappe en dessous. De 1883 à 1885, le bord est côtelé. Puis de 1886 à 1896 y figure l’écriture en relief « Dominus Providebit ».

...à la naissance de "Vreneli"

La création du nouveau design de la pièce passa par un concours au cours des années 1895-1897. Le jury sélectionna la proposition du graveur Fritz Ulysse Landry mais lui demanda de modifier certains éléments. Une version remaniée d'"Helvetia" fut ainsi définitivement adoptée avec un visage plus mature, les cheveux coiffés d'une tresse et une couronne d’edelweiss.

A sa mise en circulation en 1897, les critiques furent virulentes de la part des experts. Ils n’identifiaient ni la jeune fille ni les montagnes comme symboles des cantons souverains. Beaucoup regrettaient le choix de Landry. Cependant, la population Suisse plébiscita cette nouvelle pièce. Encore aujourd’hui, elle est considérée comme l’une des plus belles pièces d’or modernes.

Le terme de « Vreneli », attribué à cette nouvelle effigie, s'impose au cours de la Seconde Guerre Mondiale sans que l’on puisse déterminer son origine.

Quantités et frappes mises en circulation

Les Vreneli furent émises jusqu’en 1949. Trois valeurs différentes, 10 Francs, 20 Francs et 100 Francs furent frappées

  • La pièce de 20 francs est la plus commune : 58,2 millions (dont 39,2 millions de « refrappes » émises de 1945 à 1949) 
  • Les pièces de 10 francs ont été frappées à 2,65 millions d'exemplaires.
  • Les plus rares sont les pièces de 100 francs, dont seuls 5 000 exemplaires ont été produits, et seulement en 1925. Leur rareté en fait des objets recherchés par les numismates.

La grande majorité des Vreneli en circulation est ainsi constituée de « refrappes ». Il s'agit d'or provenant des surplus de stocks de lingots de la Banque Nationale Suisse constitués avant la guerre afin de satisfaire la demande grandissante d'or physique.

La pièce d'or de 20 Francs Suisse : un investissement réputé

 Avec un poids de 6,45 grammes, la pièce d'or de 20 Francs Suisse est dite de petit module. En voici les avantages :

  • Connue de tous les investisseurs
  • Facilement disponible
  • Prime faible (prix proche du cours international de l'or)
  • Pièce accessible
  • Titre de 900 millièmes avec 5,80 grammes d'or fin

Compte tenu des pressions inflationnistes et des taux d'intérêt réels négatifs, investir dans l'or physique présente de nombreux bénéfices.

  • Un actif sans contrepartie (l'or n'est la dette de personne)
  • Une réserve de valeur ayant fait ses preuves depuis longtemps
  • Un instrument de couverture en temps de crise

Commandez vos pièces d'or de 20 Francs Suisse sur notre site marchand ccopera.com.

  1. Choisissez le nombre de scellés souhaités
  2. Sélectionnez le type de mise à disposition
  3. Réglez par CB sur notre plateforme sécurisée en ligne ou bien par chèque ou virement

Pour découvrir nos produits permettant d'investir dans les métaux précieux, rendez vous sur notre page d'accueil.