Le renforcement du yen face à l'Euro pourrait pénaliser un peu plus les exportateurs japonais.

Face à la crise, le Japon se dit prêt à prendre des mesures économiques supplémentaires pour porter son effort financier à plus de 2 % de son PIB.

L'économie japonaise pourrait subir une récession de l'ordre de celle redoutée par le Fonds Monétaire International (FMI) qui prévoit un recul du PIB nippon de 5,8% en 2009.

Le Yen faible avait permis au Japon de sortir de 10 années de crise.