La banque Mondiale estime à 4.5 % la baisse du produit intérieur brut en 2009, soit la première contraction de croissance depuis 1998.



A la fin février, la Russie comptait 6,4 millions de chômeurs, soit 8,5% de la population active, un chiffre inédit depuis mars 2004.

Malgré la situation économique difficile en raison du prix du pétrole bas, et les multiples dévaluations du Rouble, le gouvernement russe continu de soutenir les banques et entreprises en puisant de nouveau dans les réserves de la Banque Centrale.

Voir l'évolution du Rouble sur 90 jours