La Banque d'Angleterre avait attiré l’attention sur une période d’ajustement difficile avant un début de reprise à partir de la fin du deuxième trimestre de 2009.

Le plan de soutient de la banque nationale à l’économie nationale porte ses fruits.

En mars, la Banque of England (BOF) a lancé un programme consistant à racheter des actifs aux établissements financiers afin de libérer des liquidités et de lutter contre la crise économique. Elle l'a amplifié en août, portant de 150 à 175 milliards le montant de ses rachats d'actifs.