La hausse du métal jaune reprend depuis le début de l'année (le lingot est repassé au dessus de 43 000 €) mais on constate une baisse des primes sur certaines pièces cotées sur le marché parisien CPoR.

Alors que la valeur intrinsèque d'une pièce de 20 Francs Napoléon est passée de 225 € à 250 € en 6 semaines, la cotation en Bourse reste, en moyenne, en dessous des 260 € (confère graphique ci-dessous).



Napoléon_01_02_12




Conséquence directe, la prime de cette pièce a été divisée par 2 pendant cette période. Cette surcote peut être considérée comme faible d'après les données enregistrées les mois et les années précédentes. On peut alors suppposer qu'il existe un potentiel de hausse de cette prime.

Ces derniers jours, les minis lingots de 31,1 grammes, 50 et 100 grammes deviennent des produits très attractifs car leurs surcotes sont aussi en train de baisser.

Pour rappel, le mini lingot Jean Paul Gaultier de 31,1 grammes lancé en novembre 2011 par CPoR était surcoté de 11 à 12 % par rapport à la valeur réelle de l'or contenu. Nous avons pu constater des primes inférieures à 3 ou 4 % depuis plusieurs semaines sur cette once cotée.