La conférence de presse tant attendue de monsieur Bernanke, président de la Réserve Fédérale américaine a créé la suprise : la Réserve fédérale américaine a révisé en légère baisse ses prévisions de croissance en 2013/2014 et annonce qu'elle ne réduira pas le montant de ses rachats d’actifs, contrairement à l'attente des spécialistes.

L'impact de cette décision a été immédiate : le dollar a chuté de façon spectaculaire.

Monsieur Bernanke quittera ses fonctions à la fin de l'année et a laissé entendre qu'il pourrait y avoir d'autres annonces concernant un changement de politique.

Capture_d_ecran_2013-09-19_a_12.39.14.png

Lisez le "Live" des Echos et l'analyse de plusieurs spécialistes.