Alors que l'once d'or s'est stabilisée autour des 1600 dollars, les cours des pièces et lingots fixés par le marché français CPoR n'ont cessé d'augmenter la semaine dernière. Cette surcote est essentiellement due à la forte demande d'acheteurs qui a précédée le sommet européen visant à trouver un accord pour stopper la crise de la dette.

Ainsi, la plus spectaculaire surcote revient à la pièce de 20 Francs Napoléon OR. La prime de cette dernière est supérieure à +15 % depuis 10 jours (avec une pointe à +20 % lors du record établi à 249,90 € le 21/07/11).

La pièce de 50 Pesos, traditionnellement connue pour être cotée proche de la parité avec le marché londonien, a touché des sommets à 1550 euro lors de la cotation du 19/07/11.

Le lingot est resté quelques jours au dessus des 37000 € tandis qu'il se négociait sur le marché international sous les 36000 euros (37630 euro au plus haut le 18/07/2011).

Les lingotins (ou mini lingots) en or deviennent plus attractifs compte tenu de leur prime respectable à + 6 %. Ces produits, conçus par la société CPoR Devises et lancés sur le marché coté en novembre 2010, sont de plus en plus demandés. Ainsi, les deux premières dénominations de 50 grammes et 100 grammes connaissent un franc succès auprès des primo-accédants. Quant aux lingotins de 250 et 500 grammes, plus 'élitistes', ils représentent de bons intermédiaires entre les pièces et le lingot de 1 kilo.

A lire :



Agefi.com : L'or à un nouveau sommet historique, à plus de 1600 dollars l'once

Latribune.fr : Nouveau record historique pour l'once d'or