Le prix de l'or a battu mardi 6 septembre un nouveau record absolu à 1921,17 dollars l'once vers 08h15, jouant plus que jamais son rôle de valeur refuge alors que les marchés sont à nouveau en pleine tourmente. Son précédent sommet historique avait été enregistré le 23 août, à 1913,50 dollars l'once. Début janvier, le prix de l'once était inférieur à 1400 dollars; les 2000 dollars l'once ne paraissent plus très loin.

Valeur refuge par excellence, son statut est renforcé en ce moment par :

  1. la contraction en août de l'activité manufacturière en Europe et aux USA
  2. la chute du moral des consommateurs américains (son plus bas niveau depuis le printemps 2009)
  3. l'absence de création d'emplois en août aux USA,
  4. l'intervention de la Réserve fédérale pour soutenir l'économie
  5. la demande en Inde où se préparent les fêtes traditionnelles de Diwali (pendant lesquelles la demande physique de métal jaune augmente). L'Inde est le premier consommateur mondial d'or.
  6. la décision de la BNS qui a décidé de rattacher le franc suisse à l'euro, diminuant ainsi les avantages de la monnaie en terme de "valeur refuge". Les spéculateurs et les acheteurs risquent de se rabattre encore plus sur l'or et les métaux précieux.
  7. l'éventuelle dégradation des banques françaises par l'agence de notation Moody's avant le 15 Septembre (après 3 mois de mise sous surveillance en raison de leur exposition à la dette Grecque).

Sur la marché français coté par CPoR Devises, on constate un décalage du mouvement haussier par rapport au marché international. En effet, le lingot de 1 kilogramme d'or a été fixé à 42490 € deux jours de suite (jeudi 8 et vendredi 9 septembre) tandis que la cotation de Londres évoluait au dessus des 43000 €. A l'inverse, ce lundi 12 Septembre, CPoR Devises fixait le cours du lingot à 43990 € pour une valeur intrinsèque de 43200 à 13h. Ces différences ne peuvent s'expliquer que par le déséquilibre offre/demande du carnet d'ordres français.

La prime (ou surcote) sur la pièce de 20 Francs Napoléon semble résister à son envolée du mois d'août au cours duquel elle atteignit +20 %.

La 50 Pesos Mexicain est la seule pièce du tableau de cotation, à prime négative, ce lundi 12.

Les lingotins en or sont tous très surcotés avec une prime de 7,5 %.

Du côté de l'argent métal : l'once d'argent a terminé la semaine à 42,50 dollars vendredi, après avoir touché les 43,15 dollars, un plus haut depuis deux semaines. Elle stagne à 30 € alors que l'intérêt de ce métal précieux ne cesse de grandir.

A lire :