Le Ministre des Finances, Michel Sapin, a présenté hier mercredi 18 mars 2015, un ensemble de mesures afin de « lutter contre le terrorisme à bas coût ».

L'une des mesures phares sera donc l'abaissement du seuil de paiement en liquide autorisé. Il est actuellement de 3000 euros, il sera abaissé très prochainement à 1000 euros "pour les personnes physiques ou morales résidentes en France". Pour les non-résidents, il passe de 15 000 à 10 000 euros.

Cette mesure favorisera les moyens de paiement avec une meilleure traçabilité (chèque, carte bancaire, virements).

Concernant les bureaux de change, Monsieur Sapin a indiqué qu'à partir du 1er janvier 2016, une pièce d'identité devra être demandée à toute personne voulant échanger plus de 1000 euros en devises.

Retrouvez ici le dossier de presse Lutte contre le financement du terrorisme - 18 mars 2015

A lire l'article sur les Echos