Les métaux précieux retrouvent encore une fois leur statut de valeurs refuges cette semaine suite à la dégradation de la note du Portugal par l'agence Moody's le 5 juillet. S'en est suivie jeudi 7 une baisse de la note sur la dette, garantie par le gouvernement, de quatre banques portugaises, désormais reléguées dans la catégorie des investissements "spéculatifs".

Puis, vendredi 8 juillet, ce sont les chiffres de l'emploi américain qui sèment le trouble :

La première économie mondiale n'a créé que 18'000 emplois de plus qu'elle n'en a détruit en juin, indique le rapport sur l'emploi du département du Travail. Les analystes tablaient sur des embauches nettes près de quatre fois plus fortes.

Conséquences sur l'OR :

  • Le lingot d'or de 1 kilogramme est passé de 33000 à 34000 euro en une journée. Puis il atteint 34600 € vendredi en fin d'après midi
  • Le Napoléon 20 Francs OR a vu sa prime bondir à près de 10 % en cours de semaine. Son cours titille les sommets à 213,8 € sur le marché CPoR
  • Les lingotins en or de 50 à 500 grammes ont des primes positives de l'ordre de 5 %
  • L'once d'or a franchement dépassé le sueil des 1500 $ pour s'installer à 1540 dollars

Concernant l'argent métal, le cours du kilogramme d'argent fin évoluait autour des 750 € en début de semaine contr e825 vendredi après midi. Quant à l'once d'argent sa valeur est de 36 $.

A lire :