Période du lundi 3 janvier au vendredi 7 janvier :

● La cotation internationale de l'once d'or a baissé de 1823$ à 1796$ (-1,5%)
● La cotation de Londres LBMA de l'once d'or est en repli de 1809$ à 1792$ (-0,9%
● Le cours de la pièce de 20 Francs Napoléon (cotation CPOR by Loomis FXGS)  passe 307,9€ à 308,9€ (+0,3%
● Le cours de l'once d'argent diminue de 23,30$ à 22,37$ (-4,1%

LES MARCHÉS

Les métaux ont vacillé après un rapport assez ferme de la Réserve Fédérale mercredi dernier. Ce compte rendu de la dernière réunion de la FED a fait grimper le dollar et le taux de la dette américaine à 10 ans de manière significative, ce qui n'a pas aidé l'or. Les responsables de la FED ont discuté de la réduction des avoirs globaux de la banque centrale et de l'augmentation des taux d'intérêt plus tôt que prévu pour lutter contre l'inflation.
Certains investisseurs considèrent l'or comme une couverture contre l'inflation mais le métal est très sensible à la croissance des taux d'intérêt américains. Cette hausse augmente le coût d'opportunité de détention d'or qui ne génère pas de rendement contrairement aux obligations auxquelles sont rattachées des coupons (des intérêts).

Le Bitcoin est tombé en dessous de 41000 $ samedi dernier, testant des creux de plusieurs mois. 3 facteurs expliquent cette baisse assez spectaculaire :
  • La dernière réunion de la Réserve Fédérale a entamé l'enthousiasme des investisseurs pour les actifs risqués.
  • La Chine a accéléré le déploiement de son yuan numérique. 
  • Face aux contestations, le président kazakh a coupé les connexions internet de son pays et privé le marché des cryptomonnaies de la puissance de calcul de ses ordinateurs.
Les prix du pétrole sont en hausse et reviennent tester leurs supports autour des 80$. 
  1. RATIO LINGOT D'OR / BITCOIN = 58830$/47300$ = 1,24
  2. RATIO OR / ARGENT = 58830$/748$ = 78,65

ECONOMIE

La FED pourrait augmenter ses taux et réduire la taille de son bilan plus rapidement qu'annoncé. Ce resserrement de la politique monétaire pourrait être problématique pour les marchés boursiers et obligataires
Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans a atteint les 1,73%. Les rendements obligataires américains sont à la hausse depuis quinze jours et ont fait un bond considérable cette semaine.
Cette dynamique de taux a entraîné un renforcement du dollar américain impactant ensuite le cours de l'or en milieu de semaine. L'or et le billet vert évoluent dans des directions opposées car l'un et l'autre se font concurrence en tant que valeur refuge.

Le taux de chômage aux Etats-Unis a chuté à 3,9% contre 4,2% en novembre. Les économistes prévoyaient une augmentation de la masse salariale de 400 000 personnes et une baisse du taux de chômage à 4,1%

L'indice des prix à la consommation de la zone euro pour décembre s'est inscrit en hausse de 5,0% sur un an, contre 4,9% en novembre. Le chiffre attendu et espéré était de 4,7%. Le chiffre de décembre fait état d'un taux d'inflation record pour la zone euro. Cette inflation va devenir de plus en plus sensible dans la vie quotidienne mais aussi en matière de placement. Il faut se souvenir que 60% de l'épargne des français, plus de 3600 milliards d'euros (chiffre de la Banque de France), est rémunéré à un taux inférieur à l'inflation et subit donc un phénomène d'érosion. 

En Europe, 7 pays ont une dette supérieure à 115% du PIB. Ce ratio est de 70% pour l'Allemagne. Si l'inflation s'installe, le seul outil à disposition de la BCE sera sa politique monétaire, si on considère qu'elle est encore indépendante et dispose de certaines marges de manoeuvre. Mais une remontée des taux reviendrait à asphyxier l'économie. Avec des ratios dette/PIB supérieurs à 115%, un accroissement de taux de 1% détruirait 1 point de croissance.

L'INFO DE LA SEMAINE

Les ventes de produits aurifères de la Perth Mint en 2021 ont été les plus élevées en dix ans avec 1 050 242 onces d'or vendues. Les ventes de produits à base d'argent ont bondi d'environ 84 % par rapport à l'année précédente.
De son côté, l'US Mint a enregistré les ventes de pièces d'or les plus fortes en 12 ans et vend 1,25 million d'onces en 2021.
Dans les autres pièces d'investissement en métaux précieux, la Monnaie américaine a vendu 75 000 onces de pièces de platine en 2021. Le métal précieux sous-évalué attire l'attention de nouveaux investisseurs alors que la transition énergétique verte continue d'évoluer et surtout dans le domaine de l'hydrogène. Le platine est un métal essentiel utilisé pour séparer l'hydrogène et l'oxygène dans l'eau. L'hydrogène est ensuite utilisé pour produire de l'électricité. Il peut également être utilisé dans les piles à combustible pour alimenter les véhicules.