COURS ET COTATIONS

  • Cours international de l'once d'or : de 1889$ à 1972$ (+4,4%)
  • Cotation de Londres LBMA  : de 1903$ à 1945$ (+2,2%
  • Pièce de 20 Francs Napoléon (cotation CPOR by Loomis FXGS) : de 338,9€ à 352,9$ (+4,13%)
  • Le cours de l'once d'argent est passé de 24,27$ à 25,7$ (+5,9%)

MARCHÉS ET MÉTAUX PRÉCIEUX

Tous les scénarios ont volé en éclat dernièrement. Le marché déteste les surprises et n'est plus sûr de rien. Il n'y a aucun élément positif qui permette de passer en mode espérance. L'indice parisien CAC40 perd plus de 15% depuis le début de l'année.

Comme toujours, les marchés recherchent des solutions de sécurité. Nous l'avions déjà évoqué la semaine dernière, les investisseurs plébiscitent l'or et le dollar considérés comme des valeurs refuges.

Le prix du palladium est en forte hausse depuis le début de l'année. Ce composant indispensable aux pots catalytiques des voitures essence est aussi un élément clé dans l'élaboration de semi conducteurs. L'once de palladium est en hausse de plus de 50% depuis le 1er janvier à 2974$.

Les ratios du 4 mars 2022 :

  1. RATIO LINGOT D'OR / BITCOIN = 63403$ / 39410$ = 1,60 ( 1,55 en S-1)
  2. RATIO OR / ARGENT = 63403$ / 826$ = 76,76 (77,87 en S-1)


ECONOMIE

L'indépendance énergétique de l'Europe redevient un sujet essentiel. C'est un problème qui se pose de façon plus aiguë que dans le reste du monde. Concrètement, on assiste à un véritable choc pétrolier et gazier. On cumule les effets négatifs entre hausse du prix des matières premières et achats réalisés en dollars. C'est la double peine. Quand 1€ vaut 1,10$ et que le pétrole se paie en dollars, la facture devient astronomique. Le pétrole a dépasse tous ses niveaux techniques cette semaine.

Sur le gaz, le mégawatt-heure est passé de 25€ à 132€. On peut s'alarmer pour nos partenaires allemands et autrichiens qui dépendent respectivement du gaz russe à hauteur de 50% et 80%.

Pourtant, les sanctions prises ne concernent pas encore l'énergie, le gaz et le pétrole. Dans l'escalade entre sanctions et contre sanctions, les russes pourraient décider de bloquer les livraisons de gaz. L'effet sur les prix serait alors être aggravé par des pénuries.

En conséquence, la hausse de l'inflation va être tirée par la hausse des prix de l'énergie. Une perte de volume en fourniture d'énergie provoquera une augmentation de l'inflation et une baisse de la croissance. C'est le scénario redouté de la stagflation. Les consommateurs vont être tentés de réduire leur consommation. Et les entreprises, si elles font face à des pénuries, seront contraintes de baisser leur production.

La communication de la Banque Centrale Européenne se complique. Elle pourrait jouer la temporisation en ce qui concerne la normalisation de sa politique monétaire. Mais poussée par le choc inflationniste, elle va devoir agir. Comment va t-elle concilier ces deux éléments ? Mais est-ce que la hausse des taux peut calmer une inflation importée? Une augmentation des taux ne risque t-elle pas d'entrainer une récession?

L'INFO DE LA SEMAINE

Frappée à partir de 1988 par la Royal Canadian Mint, l’once d’argent Maple Leaf reprend le design de son aînée, la Maple Leaf or lancée en 1979. Sur l’avers figure un portrait de la Reine Elizabeth II et sur le revers un dessin d’une feuille d’érable. Les pièces du type “onces” pèsent 31,103 grammes et tirent leur nom de la ville de Troyes dans laquelle étaient organisées certaines foires de Champagne. L’once de “Troy” fait donc référence à une unité de mesure de masse. 
La Monnaie Royale Canadienne

La Royal Canadian Mint est une société contrôlée par l’Etat canadien qui produit les pièces de monnaie en circulation et certaines pièces de collection ou d’investissement en métaux précieux. Jusqu’au début du 20ème siècle, les pièces canadiennes étaient frappées en Angleterre par la Royal Mint of London. Une succursale est créée à Ottawa dés de 1908. 

La célèbre feuille d’érable sur des pièces en or puis en argent

En 1834, l'association franco-canadienne Saint Jean Baptiste adopte la Maple Leaf comme emblème. A partir de 1876 et jusqu’en 1901, le symbole apparaît sur toutes les pièces canadiennes puis sur le nouveau drapeau canadien à partir de 1965.
Gravée d’après une création de Walter Ott en 1979, la feuille d’érable présente sur le revers continue d’être le symbole immuable de cette pièce.

Quelles sont les caractéristiques de l’once Maple Leaf ?

Elle mesure 38 mm de diamètre. Sa valeur faciale est de 5$. Au-dessus de la feuille d’érable est écrit “Canada” avec comme légende “fine silver” et “argent fin”. Cette particularité bilingue rend la pièce très appréciée des collectionneurs. Il existe différentes versions de l’avers représentant le profil de la reine Elizabeth II à différentes périodes de son règne.

La Maple Leaf sera la première once titrant 999,9 millièmes d’argent fin. A partir de 2015, les pièces sont dotées d’un dispositif anti-contrefaçon. Sur le revers, l'utilisation d’une technologie de pointe permet la micro gravure d’une feuille d’érable datée du millésime de la pièce et de lignes radiales sur le fond de la pièce.

En 2018, le procédé “VigiMonnaie” développé pendant quatre ans permet de réduire l’apparition de tâches blanches sur les pièces.

Où et comment acheter une once maple leaf en argent ?

Vous pouvez faire l’acquisition d’onces “Feuille d'Érable” sur notre site internet avec un paiement sécurisé par carte bancaire. Nous acceptons également les règlements par virement ou par chèque. Votre commande sera livrée à l’adresse de votre choix ou bien mise à votre disposition à notre agence située au 9 rue Scribe à Paris.